L’heure civique

Atelier en ligne du 09/12/22

C’est quoi l’Heure civique ?

Initiée par l’association “Voisins Solidaires”, l’Heure civique vise à encourager les habitants à offrir une heure par mois de leur temps pour une action de solidarité en faveur d’un voisin, d’un habitant de leur commune ou d’une action d’intérêt général.

Pour fonctionner, ce dispositif prend appui sur une étroite collaboration entre les collectivités territoriales et les acteurs de la société civile.


Quel Intérêt pour votre collectivité ?

  • Identifier les besoins de votre commune et permettre aux volontaires d’y répondre (désherber le cimetière, distribuer le bulletin municipal, trier des documents, tenir compagnie à une personne âgée).
  • Faciliter le déploiement de projets socialement innovants.
  • Sensibiliser vos habitants aux solidarités de voisinage par une communication grand public.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’Heure civique, ou devenir partenaire du dispositif : Mr Atanase PERIFAN, fondateur de “Voisins solidaires” et à l’initiative de l’Heure civique : 01.42.12.72.72 ; lheurecivique@voisinssolidaires.fr


Comment ça marche ?

1 – La commune devient “commune partenaire” de l’Heure civique

  • La commune se rend sur la plateforme en ligne lheurecivique.charentemaritime.fr et clique sur “devenez commune partenaire” pour prendre contact avec l’association “Voisins Solidaires”.
  • L’association “Voisins Solidaires” contacte la commune pour lui expliquer le fonctionnement du dispositif et lui transmettre les outils de communication à relayer auprès de ses habitants.
  • La commune met en place des référents locaux dont le but est de recenser l’ensemble des besoins répertoriés sur sa commune, que ce soit auprès de ses concitoyens ou de ses associations locales.

2 – Le citoyen s’inscrit sur la plateforme

  • Le citoyen intéressé s’inscrit sur la plateforme de l’Heure civique créée sur mesure pour la commune (exemple : site créé pour la commune des Gonds).
  • À la suite de son inscription, il est invité à une visio de présentation du dispositif. Un entretien téléphonique lui est ensuite proposé par l’Association “Voisins Solidaires” pour définir son périmètre d’action.
  • Deux façons d’agir
    • soit de manière organisée en fonction des besoins de la commune
    • soit de manière individuelle vis-à-vis du voisinage.

3 – La mise en relation avec les volontaires

  • L’association “Voisins Solidaires” communique régulièrement aux Mairies la liste actualisée des citoyens inscrits à l’Heure Civique sur leur commune.
  • Pour chaque besoin identifié, les communes met en relation les volontaires et les bénéficiaires.

Retours d’expérience

Nous avons lancé l’Heure civique car les bénévoles des associations vieillissent et les besoins augmentent.

Catherine DESPREZ, maire de Surgères

La mairie a proposé aux volontaires plusieurs actions collectives : une aide logistique à la collecte de dons pour l’Ukraine, un renfort pour « le plan canicule » venant en aide aux personnes âgées durant l’été ou encore un soutien pour la tenue des bureaux de votes pour les élections.

Ce que j’aime c’est le contact de ces jeunes qui viennent rencontrer des anciens, leur apporter de la musique et du théâtre.

Nicole MARINI, adjointe au maire des Gonds

En octobre dernier, les jeunes du lycée Bellevue de Saintes étaient en visite à la résidence Séniors des Gonds. D’abord proposée aux adultes, l’heure civique lycéenne donne au jeune public un véritable sens à leur engagement citoyen. Découvrez en image cette initiative.

A chaque fois que j’organise une manifestation, je pense aux volontaires et je les appelle.

Christelle NEAU, maire de Jarnac-Champagne

La mairie a proposé une activité de confection de décorations de Noël aux volontaires, qui s’est clôturée par un moment de convivialité.

J’ai des volontaires mais je n’arrive pas à les mobiliser.

Michel GAILLOT, conseiller municipal d’Echillais

Pistes :

  • Contacter les volontaires directement par téléphone ou par sms (exemple : créer un groupe Whatsapp).
  • Médiatiser les actions réalisées par les volontaires pour valoriser et encourager les bonnes pratiques.
  • Contacter l’Heure civique pour trouver des solutions et participer à des groupes de travail.