Charte de l’association

Estimant que :

  • le réchauffement climatique est inéluctable et que des actions concrètes doivent être entreprises le plus rapidement possible par les communes pour en réduire les effets ;
  • l’attente des concitoyens à l’égard de leurs communes pour agir en faveur de l’environnement s’est considérablement accrue ces dernières années ;
  • les maires, notamment ruraux, sont relativement démunis face à de telles demandes dans la mesure où leurs budgets sont contraints et où il leur manque l’ingénierie nécessaire pour agir en faveur de l’environnement,

l’association « les Maires pour la Planète » se propose de recenser les bonnes pratiques environnementales d’ores et déjà en œuvre dans certaines communes et de les faire largement connaître afin que chacun puisse s’inspirer de celles qui ont fait leur preuve.

En outre, elle propose d’accompagner les communes désirant mettre en œuvre de telles pratiques vertueuses en s’appuyant sur les expériences ayant apporté la preuve de leur efficacité.

1. L’alimentation

L’association encourage les communes adhérentes à favoriser l’approvisionnement et la production locale et biologique grâce à la gestion de leur restaurant scolaire (menu végétarien, bio et local), à soutenir les acteurs agricoles locaux (marché local hebdomadaire, paniers de producteurs, etc.) et à mieux gérer leur foncier (jardins partagés, prêt d’un terrain communal à un exploitant bio, etc.).

2. L’énergie

L’association encourage les communes adhérentes à réduire leur consommation électrique (rénovation des bâtiments, réduction des horaires de l’éclairage public, etc.) et à avoir recours aux énergies renouvelables (panneaux solaires, chaudières à granulés, etc.).

3. La biodiversité

L’association encourage les communes adhérentes à préserver et à restaurer des espaces naturels pour respecter la faune et la flore de leurs territoires (atlas de la biodiversité, restauration de mares, installation d’abris à chauve-souris, etc.). Elle les encourage également à sensibiliser leurs habitants à la protection de la nature (panneaux explicatifs, sentiers pédagogiques, etc.).

4. Les déchets

L’association encourage les communes adhérentes à réduire leurs déchets à la source, à revaloriser et à recycler le plus possible pour être exemplaires auprès des habitants et les sensibiliser à ces démarches de sobriété (distribution de composteurs, récolte annuelle des déchets, lutte contre le gaspillage alimentaire à la cantine, etc.).

5. La gestion des espaces verts et de la voirie

L’association encourage les communes adhérentes à végétaliser leurs espaces publics pour limiter les effets du changement climatique (inondations, canicules, etc..) et créer un cadre de vie agréable. Elle sensibilise également les adhérents aux méthodes de désherbages écologiques tels que l’éco-pâturage, le fauchage tardif, etc.

6. La solidarité et la démocratie

L’association encourage les communes adhérentes à impliquer les citoyens dans la vie de la commune grâce à une démocratie participative (conseils des jeunes, rencontre avec les habitants, etc.) et à agir solidairement pour réduire les inégalités (création de tiers-lieux, mutualisation de matériel, etc.).

7. La mobilité

L’association encourage les communes adhérentes à mettre en place des infrastructures favorisant les mobilités douces et les mutualisations de trajets (cheminements doux, parkings à vélo, aires de covoiturage, etc.).

Exemples de communes pionnières :