Catégories
Non classé

Zéro-Déchet à Roubaix

Magdalène DELEPORTE, adjointe au maire et responsable du zéro déchet

Depuis 2015, une politique ambitieuse en matière de réduction des déchets est menée dans la ville de Roubaix à l’initiative de son maire, Guillaume Delbar et des élus locaux, notamment Alexandre Garcin en charge de la transition énergétique et du développement durable. Cette démarche a été rendue possible grâce à l’appel à projets lancé par le ministère de l’Écologie en faveur du Zéro Déchet.

Le projet a commencé par une phase d’expérimentation auprès des ménages. A ses débuts, ce sont 100 volontaires qui se sont lancés dans le défi « famille zéro-déchet » avec en parallèle la mise en place du “zéro déchet” au sein de la municipalité afin d’initier une démarche cohérente et exemplaire. Rapidement, ce défi a attiré d’autres familles. Aujourd’hui, elles sont plus de 700.

Le défi « famille zéro déchet » c’est quoi ? Il s’agit d’une démarche volontaire et bénévole et plusieurs outils accompagnent ces familles : le site internet permet aux ménages de suivre l’évolution de leur production de déchets afin de les réduire de moitié et des ateliers gratuits hebdomadaires sont proposés pour les aider à réduire leurs déchets. Le but est de sensibiliser les familles et il n’y a aucune obligation de résultat. Au-delà de la démarche écologique, ces familles volontaires ont réalisé en moyenne une économie financière de 1000 euros par an grâce à l’achat en vrac, à la diminution de la consommation d’eau, à la réduction du gaspillage et à la fabrication maison de produits.

La ville a souhaité aller encore plus loin en sensibilisant également les commerçants, les cantines scolaires, les crèches et les entreprises. La cinquantaine d’écoles primaires de la ville s’est engagée dans le zéro déchet avec, cette année, la distribution de kits zéro déchet composés d’une gourde et d’une boîte à goûter pour plus de 1800 élèves de CP.

Tous ces acteurs peuvent être labellisés « zéro déchet » par la commune en répondant à certains critères comme l’achat en vrac (80 commerçants labellisés sur Roubaix).  Pour aider ces acteurs, la ville de Roubaix a mis en place bon nombre d’actions, notamment l’organisation du festival « zéro déchet ».

Toutes communes peuvent se lancer dans une démarche similaire incitant leurs habitants à réduire leurs déchets. Sainghin-en-Mélantois, commune de 2600 habitants, a elle aussi franchi le cap grâce à la mutualisation des outils créés par la ville de Roubaix qu’elle met à disposition auprès des villes partenaires par voie de convention. Désormais, 23 villes sont partenaires de la MEL (Métropole Européenne de Lille) et plus de 2500 familles se sont engagées.

Parce qu’il est temps de mettre un terme à la consommation à outrance, à la pollution et au gaspillage, inspirons-nous des exemples en vigueur sur certains territoires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.