Catégories
Non classé

L’heure civique

 Il y a quelques mois, le département de la Charente-Maritime était le premier à se lancer dans l’aventure de l’Heure Civique, encourageant ainsi les communes à rejoindre une plateforme de solidarité mettant en relation les habitants. L’idée est simple: disposant tous d’une heure de libre  dans le mois, pourquoi ne pas la consacrer à aider un voisin dans le besoin ? Pour Sylvie Marcilly, présidente du département et particulièrement sensible à la question de la solidarité « cette opération consiste à donner ce qu’on a de plus beau : le don de soi ». Un soutien de 25 000 euros est consacré à ce projet et à la gestion de la plateforme pour les communes du département.

 C’est dans le contexte de la crise sanitaire qu’Atanase Perifan, créateur de la fête des voisins qui compte chaque année 10 millions de participants, a lancé un appel à la solidarité entre voisins. Sans hésitation, Catherine Desprez, maire de Surgères et Evelyne Ferrand, maire de Saint-Xandre ont rejoint ce mouvement solidaire et elles encouragent désormais leurs habitants à rendre service et à tisser des liens.

Aider au bricolage, accompagner aux courses, tenir compagnie, récupérer le courrier, partager des recettes… Sans compétences spécifiques, tout le monde peut aider un voisin, une personne isolée, une personne âgée, un enfant. Au total, ce sont 100 gestes de solidarité identifiées applicables par tous. Si pour vous, une heure par mois ne signifie pas grand-chose, ce sont de précieuses minutes pour les bénéficiaires.

45 communes du département ont déjà adhéré au dispositif. Alors, vous aussi, devenez mairie de l’heure civique ! C’est ici que tout se passe : https://lheurecivique.charente-maritime.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.