Catégories
Non classé

Trame verte et bleue

“Nous avons identifié 15 actions avec la trame verte et bleue pour restaurer la biodiversité”

Jacky Raud, maire de la commune de Jarrie-Audouin

Face à la dégradation de la biodiversité, à l’étalement urbain, à l’artificialisation des sols et à la fragmentation des espaces, la trame verte et bleue (TVB) est mise en œuvre à l’échelle locale pour allier aménagement du territoire et préservation de la biodiversité. La TVB en Nouvelle-Aquitaine se décline au travers de trois schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE). A l’échelon communal des actions doivent ensuite être menées pour reconstituer des continuités écologiques terrestres et aquatiques composées de « réservoirs de biodiversité » et de « corridors écologiques » (réseaux de haies, réseaux hydrographiques, etc.).

Dans une démarche volontariste, la petite commune de la Jarrie-Audouin (250 habitants), a élaboré un plan d’actions communal en 2015 pour mettre  en œuvre 15 actions concrètes. Accompagnée par l’association de protection de la nature « Nature Environnement 17 », la commune a réalisé tous ses objectifs : restauration et création de mares, plantations de haies, construction de tours à hirondelles et abris à chauves-souris en collaboration avec l’école, création d’un verger partagé et pédagogique avec les habitants, animation grand public sur les corridors écologiques et sensibilisation des enfants, création d’un parcours biodiversité et d’un parcours patrimoine de 8km avec des panneaux explicatifs… etc. Le coût total s’est monté à  25 000 euros mais la commune a bénéficié   d’un soutien financier important de la part de la région Nouvelle-Aquitaine, de  l’Agence de l’eau et de la Chambre d’agriculture. La part communale s’est ainsi élevée à 3 500 euros.

Les services rendus par l’instauration d’une trame verte et bleue dans une commune sont multiples. Si  les bénéfices écologiques sont primordiaux, les avantages économiques et sociaux sont loin d’être négligeables. En effet, ces trames permettent une amélioration du cadre de vie, la création d’activités de loisirs, la régulation des crues, la réduction des risques d’inondation et de pollution de l’eau, la mise en valeur du territoire, la production de bois pour l’énergie…etc. 

N’attendez plus pour vous lancer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *