Catégories
Non classé

Arboretum

“Les voyages sont compromis alors dans notre commune, on essaye de faire voyager les gens autrement au travers d’un arboretum représentant les cinq continents”

Pascal Gillard, maire de la commune d’Écoyeux

La crise sanitaire que nous traversons nous demande de  grandes capacités d’adaptation et d’innovation. Les voyages sur les quatre autres continents devenant  compliqués voire impossibles,  la commune d’Écoyeux s’adapte et nous fait voyager à sa manière : elle a décidé de créer un arboretum sur cinq espaces de la commune représentant les cinq continents.  Elle a  commencé par l’Asie sur 3000m2 :  une pépinière  lui a fourni des essences résistantes au climat d’Écoyeux.

Ces « 5 continents » seront reliés par un sentier pédestre offrant aux habitants une belle  promenade  dominicale entre végétal et patrimoine. Cette initiative a pour but de sensibiliser les  habitants  sur l’importance du végétal pour l’air, l’eau et la vie sur terre.

De plus, les enfants de la commune se verront attribuer un arbre à leur nom; à charge pour eux de l’entretenir, de l’arroser et de l’aimer. Comme dit le maire de la commune: « Un arbre il faut lui parler, le bichonner, l’arroser et le soigner ».  Il y aura donc tout un travail pédagogique avec l’école à mener autour de cette initiative. Bien sûr, les employés communaux s’occuperont  également de cet arboretum.

Le  maire espère aussi faire revenir les habitants de sa commune partis vivre ailleurs : « Les gens partent, on le sait, mais cette initiative permet aussi de garder un lien avec eux, ne serait-ce que lorsqu’ils reviennent voir leur arbre à leur nom et le faire découvrir à leurs enfants.  Il faut les sensibiliser à la richesse de la nature ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *