Catégories
Non classé

Adapter la cantine

“Il faut que les enfants se rendent compte que les légumes ne poussent pas dans les supermarchés”

Laurent Morichon, maire de la commune de Tesson

Le maire de la commune de Tesson, Laurent Morichon, nous parle des  initiatives à la cantine de l’école auprès des enfants pour faire évoluer les habitudes alimentaires et les modes de consommation. 

Les agents ont suivi une formation en début d’année sur les repas bio et vegans afin de leur permettre de proposer des menus équilibrés, bons et en accord avec les défis environnementaux à  relever.  C’est en sensibilisant les agents sur ces nouvelles manières de se nourrir, de consommer, de penser l’alimentation et son impact, que l’on peut proposer des repas engagés et éviter une restauration collective traditionnelle. La commune s’est associée à d’autres municipalités afin de réduire les coûts de formation.

Ces repas végan ont bien été reçus par les parents qui sont de plus en plus  nombreux à apprécier ces initiatives : les comportements changent et la restauration scolaire doit s’adapter. 

Les produits sont sélectionnés en grande majorité auprès des producteurs et commerçants de  proximité, afin d’éviter, dans la mesure du possible, de de passer par les grandes plateformes. Ainsi, en plus de faire fonctionner le tissu économique local, la commune réduit considérablement l’empreinte carbone causée par le transport des produits.

Pour aller plus loin dans la démarche, un potager a été mis en place afin que les enfants découvrent et comprennent les cycles naturels. Selon Laurent Morichon  : “Il faut que les enfants se rendent compte que les légumes ne poussent pas dans les supermarchés”. Ce jeune projet est déjà bien lancé, grâce notamment aux enseignants qui sont partie prenante dans l’aventure. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *