Catégories
Non classé

Les Jardins Familiaux

“Ca crée une émulation, ça crée du partage, les gens se forment eux-mêmes”

Patrice RAFFARIN, maire de la commune de Rivedoux

A Rivedoux, des jardins familiaux, aussi appelés jardins partagés, ont vu le jour. Le principe est simple : permettre aux habitants de cultiver un potager dans un espace partagé. La rencontre, le partage, l’apprentissage et le respect de l’environnement sont des principes au cœur de cette démarche.  Un jardin familial est une entité foncière sur laquelle sont créées plusieurs petites parcelles. Ainsi, chaque personne qui en fait la demande se voit accorder une parcelle qu’elle pourra cultiver. 

Actuellement, il existe un jardin familial à Rivedoux mais le Maire compte bien multiplier le nombre de jardins afin qu’ils soient au plus près des habitations permettant ainsi aux jardiniers en herbe de se rendre sur leur parcelle à pied ou à vélo. La commune a ainsi installé des parkings à vélos à l’entrée du jardin. Ce premier espace a été découpé en vingt parcelles, déjà toutes attribuées. C’est une réussite dont peut se féliciter toute l’équipe de la commune ! 

  • Rencontre : le jardin est pensé comme un espace d’échange entre les habitants de la commune. En effet, cet espace est accessible à tous les habitants, même ceux qui ne cultivent pas les terres. Des tables de pique-nique ont d’ailleurs été installées afin de pouvoir s’y retrouver. Les jardins sont un formidable vecteur de convivialité et de lien social. 
  • Partage : le partage ne s’arrête pas au savoir et à l’espace, puisque le matériel pour jardiner est mutualisé pour tout le jardin. Des arbres fruitiers ont été plantés par la mairie afin que chacun puisse profiter de cette production. Des bacs pour le compost ont également été installés. 

Devant le jardin, en libre accès permanent, a été installée une cabane pour échanger graines et semences. À l’intérieur, on y trouve des petites cases où chacun peut y déposer ou récupérer des graines. Cette cabane d’échange fonctionne vraiment très bien. Patrice Raffarin estime que : “ Cela crée une émulation, les gens se forment eux-même, ça crée du partage”.

  • Apprentissage : le jardin est un endroit de partage des savoirs entre les jardiniers expérimentés et ceux qui le sont moins. La commune est allée plus loin, en proposant une formation gratuite à la permaculture  pour encourager cette pratique sur les parcelles. 
  • Respect de l’environnement : le jardin se veut en harmonie avec les éléments qui le constituent et qui l’entourent. Sur ces parcelles, la règle du  zéro produits phytosanitaires est appliquée strictement. Nos amis les insectes n’ont pas été oubliés puisqu’un hôtel à insectes a été construit pour eux.

Le jardin est devenu un lieu de vie, où chacun a une raison de s’y rendre : que ce soit pour s’occuper de ses plantations, pour y déposer son compost, pour partager un repas en extérieur, pour cueillir les fruits des arbres ou encore venir observer les insectes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *